Synopsis de l’œuvre monumentale : « Le Savoir » :

1) Source d’Inspiration : Salomon

1 Rois 5 : 10

La sagesse de Salomon surpassait la sagesse de tous les fils de l’Orient et toute la sagesse des égyptiens.

2) Approche sémantique, philosophique et physiologique

L’œuvre monumentale nous renseigne au travers de la composition du Personnage Enfant , la quête perpétuelle du Savoir, de la connaissance et de la Sagesse.

Cette quête est ici renforcée par la posture physionomique du mouvement imprimé par ce beau corps d’enfant sobrement habillé d’une draperie, dans un élan d’envol, fortement penché …

Lâchant une Colombe aux ailes largement déployées, d’une main élégante et ferme.

De l’autre main, le personnage enfant enlace délicatement un parchemin enroulé à travers un rendu hyperbolique, symbolique de la connaissance.

La Composition de l’œuvre représente :

• Un Enfant au torse et pieds nus (expression de la pureté, de l’innocence, de l’esprit d’humilité, préalable aux acquis de la connaissance).

• Un enfant habillé en draperie traduit l’essence d’un linge porté au cours des cérémonies initiatiques.

• Un enfant qui porte de manière délicate un parchemin dans lequel est inscrit le trésor de la connaissance variée, telle la Sagesse inspirée des acquis et connaissances éclectiques de Salomon. Ce parchemin laisse transparaitre également l’image du diplôme enroulé qui sanctionne la fin du cursus d’une année académique (en cours à une classe montante).

• Ce parchemin est rendu avec hyperbole, une exagération artistique pour appuyer et mettre en exergue le message d’une part de la source de connaissance qu’est l’Université Protestante au Congo et d’autre part du couronnement des efforts à la fin de chaque cycle par la remise d’un diplôme.

• Un enfant qui lâche une colombe aux ailes largement déployées, pris dans un rituel d’élan et d’envol pour exprimer l’abnégation à atteindre le but, l’effort à l’essor ; la Colombe , représentation du Sain Esprit est une invitation à se souvenir des origines chrétiennes de l’Université Protestante au Congo par la Faculté de Théologie créée en 1959, la colombe, l’oiseau en vol représente le souhait d’une pensée forte à pérenniser et à véhiculer le Savoir acquis vers un voyage au de-là des frontières « tel le parcours que doit dompter le pigeon voyageur ».

• Un enfant , est l’expression en lui-même du concept de la connaissance en perpétuelle croissance, une acquisition grandissante ; l’Enfant est en phase de croissance et d’apprentissage en continu, tel que devrait être nos dispositions intellectuelles, spirituelles, de s’évertuer pour que la plénitude des connaissances trouve un réceptacle disponibile à recevoir avec humilité ce que l’on manque, corriger ce qu’on a mal assimilé sans aucune prétention de tout connaitre ; en un mot : AMELIORER SES ACQUIS PAR UNE APPROCHE DE REMISE EN QUESTION…

« Accorde-moi donc de la Sagesse et de l’Intelligence, afin que je sache me conduire à la tête de ce peuple ! Car qui pourrait juger ton peuple… Salomon ; 2 Chronique 1 :10   »